Le retour des suivis « biodiversité »

Le retour des suivis « biodiversité »

Le retour des suivis « biodiversité »

Retour en images sur l'un des suivis biodiversité du printemps sur colza réalisé en avril 2019.

Pour faire suite aux suivis automnaux des pressions biotiques et de la biodiversité, et après une pause hivernale de 3 mois, les suivis printaniers ont pu redémarrer en mars 2019.

Ce fut l'occasion de réaliser une petite séance photo pour documenter l'observation des méligèthes et de ses auxiliaires ; et des pollinisateurs sur un colza au stade floraison.

Biodiv3
  • La cuvette jaune permet de quantifier les ravageurs volants (notamment les méligèthes) et les auxiliaires volants (les hyménoptères parasitoïdes, les syrphes, les chrysopes et les hémérobes). Elle reste une semaine en place avant collecte des insectes piégés. La cuvette jaune étant un piège attractif, elle est complétée d’un fauchage au filet fauchoir.
Biodiv4
  • Le filet fauchoir sert également à quantifier les ravageurs et auxiliaires volants. Mais à la différence de la cuvette jaune, le filet fauchoir présente une observation ponctuelle de la biodiversité.
Biodiv1
  • Le comptage de méligèthes dans les boutons floraux des plantes de colza.
Biodiv5
  • Les pots barber servant à dénombrer les auxiliaires rampants (carabes, staphylins, araignées et opilions) sont laissés une semaine dans la parcelle avant d’être relevés pour collecte et identification de l’entomofaune piégée.
Biodiv2
  • Le comptage de pollinisateurs en 10 minutes sur un transect de 100m de long.

Date de modification : 25 avril 2023 | Date de création : 03 juillet 2019 | Rédaction : TD